vendredi 14 janvier 2011

Une chorale c'est quoi ?

Quelques articles pour amorcer une réponse à la question : Mais, au fait, une chorale c'est quoi ?

Il faut avoir été dans un chœur pour savoir quelle plénitude on éprouve à placer avec justesse une voix dans un ensemble de voix. Toute chorale, tout groupe chantant est une cellule humaine, où hommes et femmes, enfants et adolescents apprennent à s'écouter, à s'entendre, à vivre dans une harmonie qu'ils façonnent sans cesse, et dont ils savent que l'équilibre fragile est le fait de leurs volontés individuelles constamment en éveil.
Marcel Corneloup (1928-2010)


La preuve par l’image
Regardez cette petite video qui, sans mot dire, montre magnifiquement ce qu’est une chorale (bravo à la chorale Crescendo de Bouzonville) ; avec juste une conclusion : Une chorale c’est 40 sourires qui chantent ensemble.

Objet du blog
Notre blog, à sa façon, cherche à décrire ce qu’est une chorale, à en suivre les arcanes, à s’interroger sur ses visages, ses possibles, ses chemins, ses histoires, ses promesses, …
Délibérément notre préoccupation essentielle sera la musique ; nous essayerons, au fil du temps et des événements, de décrire ce qui nous permet, choristes et chefs de chœur, de faire de la musique, d’entrer dans une pratique du chant choral où la recherche première est celle d’une rencontre avec la musique – évidemment beaucoup d’autres rencontres pouvant venir se greffer sur celle qui a donné l’élan. Comment cela est-il possible ? Comment ceux qui s’adonnent – qui s’attaquent ! – à cette pratique, avec et beaucoup de joie et parfois quelques difficultés, vont-ils finalement y parvenir ? Y a-t-il des méthodes (bonnes ? moins bonnes ? à éviter ?)
Qu’est-ce qu’une chorale, comment fonctionne-t-elle, comment arrive-t-elle à faire de la musique, quel est le rôle exact du chef de chœur, comment la chorale et lui arrivent-ils à s’entendre, comment une œuvre prend-elle forme dans cet échange, et autour d’une partition ? Voilà quelques-unes des questions qui ne manquent pas de surgir un jour ou l’autre quand on se soucie de la réussite d’une chorale ; peut-être d’ailleurs a-t-on pu pratiquer – comme choriste ou comme chef de chœur – sans jamais ne s’être posé aucune de ces questions ; il n’empêche que même dans ce cas il a fallu y répondre concrètement ; si mille petits problèmes ont trouvé leur solution empiriquement et sans même être énoncés, il n’empêche que ce travail s’est fait souterrainement. Y réfléchir c’est se donner la possibilité d’anticiper et d’acquérir une expérience qui permette de surmonter plus aisément bien des difficultés ; et de progresser : l’art musical étant, par excellence, un lieu de continuelle progression.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.