mardi 1 février 2011

Laissez pas les gens ignorer...

Les outils du choriste (suite)

« Le solfège ? Ah, la barbe ! » : que de fois n’a-t-on pas entendu cette réflexion de la part de ceux qui auraient aimé faire de la musique …mais sans le solfège ; et parmi eux beaucoup de choristes qui ont pris il y a belle lurette le solfège en grippe (ce qui ne les empêche nullement d’avoir la tête constamment dans la partition).
Loin de moi l’idée de vouloir enseigner le solfège à mes choristes, il y a des lieux spécialisés pour cela et pour ceux qui le souhaitent. Mais il y a néanmoins quelques notions fort utiles et au sujet desquelles certains chefs de chœur penseront que leur connaissance, partagée entre les choristes, ne pourrait à la longue qu’être bénéfique au fonctionnement du chœur ; par exemple pour démarrer plus vite un apprentissage, pour aider à la compréhension d’une œuvre, pour donner des facilités à sa mémorisation.

Donnons une première idée avec un moyen mnémotechnique pour retenir l’ordre des dièses et des bémols : en chantant sur un air connu…(parenthèses parlées)

Laissez pas les gens

Laissez pas les gens ignorer (car c’est basiqu’)
Que pour descendr’ et puis monter (c’est si pratiqu’)
Les not’ couchées sur le papier (papier musiqu’)
Faut nous app’ler :

Nous sommes les dièses comm’ ci : comm’ fa do sol ré la mi si
Et nous les bémol(e)s comm’ çà : comm’ si mi la (ré sol do fa)

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.