vendredi 4 février 2011

Pourquoi je dirige ?

Bon, voilà donc un chœur en train de prendre forme, avec des choristes …et un chef de chœur. Être choriste, on croit avoir une petite idée de ce que c’est – même s’il faut avoir vécu assez longtemps et assez diversement cette expérience avant d’en connaître toutes les facettes. Mais le chef, direz-vous, pourquoi fait-il cela ? Cette question m’a déjà été posée il y a fort longtemps et je vous ferai encore attendre un peu (le temps que je trouve la réponse). En attendant voici un témoignage qui intéressera peut-être quelques choristes, voire quelques chefs. Il y est question de vagabondages, de quête ; nous rejoignons Bernstein qui parlait d’une interminable série de questions. Celui qui donne la direction serait-il donc en fait en train de la chercher ?

            Pourquoi je dirige ? 

Le texte se conclut ainsi :
Au bout de vingt cinq ans de « direction chorale », je prends petit à petit conscience (et très confusément) de ce trésor et de son immensité. Surtout pas pour renier la production humaine d’une musique qui exprime toutes les facettes de l’homme, mais pour y chercher au-delà (y trouver ?) l’essence même de ce que nous sommes et en faire (en retrouver) le lien indélébile.

ce trésor et son immensité – pas étonnant qu’il me faille encore un peu de temps pour en parler sérieusement.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.