mercredi 2 mars 2011

Le discours d’un roi

Je viens de voir « Le discours d’un roi ». Ce film m’a évidemment ému parce qu’il touche à cette corde sensible qu’est pour moi la voix humaine toujours en équilibre entre son charme et ses écueils, qu’elle soit parlée ou chantée ; en même temps qu’il m’a rappelé l’aventure extraordinaire de ces techniques dont nous avons été, au moins en partie, les contemporains, techniques que l’on n’a cessé de développer depuis Graham Bell pour essayer de lever un peu du voile de la voix ; m’a notamment rappelé le bon vieux temps où j’avais un peu travaillé avec Philippe van Eeckhout, un orthophoniste qui faisait reparler les aphasiques ; Philippe m’avait initié à la MIT (Melodic Intonation Therapy) ; sa voix d’ailleurs avait je ne sais quoi de chaleureux, de contagieux.
J’aime à voir, dans la scène finale de ce film, au moment de ce discours si dramatique, l’orthophoniste jouer un peu le rôle d’un chef de chœur ; tellement de choses dans le regard et dans la gestique et si proche de celui qu’il guide si précisément mais aussi si inconfortablement, comme au-dessus d’un gouffre. Finalement le rôle du chef de chœur n’est-il pas d’accoucher une voix, une voix qui ne sort pas si aisément, ni si uniment ; ou plutôt une voix que l’on aime voir sortir avec beauté et fluidité mais après combien de patience et d’efforts renouvelés ! À l’inverse, je me dis que l’on pourrait aussi imaginer la voix d’une personne atteinte de bégaiement comme celle d’un chœur qui ne trouverait pas son unité, son harmonie, son rythme ; comme si lorsqu’une voix fluente sort de notre bouche, çà n’était que parce que nous avons su être le chef de notre chœur intérieur, que nous avons su dompter le désordre qui peut si facilement s’emparer de notre voix et nous troubler nous-même alors que notre pensée nous semblait initialement si claire.


11/03/2011
Le bégaiement - Suite au film "Le discours d 'un roi", Antonio Fischetti a rencontré Fabrice Hirsch, phonéticien au CNRS et à l’université de Montpellier pour évoquer le bégaiement au cours de la carte blanche sonore de l'émission La tête au carré du mercredi 9 mars 2011 sur France Inter, (la Carte blanche sonore se situe au niveau 48:53 et 55 du fichier à télécharger pour écouter l'émission).

 

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.