dimanche 6 mars 2011

Origine du scat

Le scat vient du jazz, et l’une des plus grandes scatteuses de tous les temps fut Ella Fitzgerald, qui en régalait souvent son public en concert (dans une moindre mesure, Louis Armstrong s’y adonnait aussi avec bonheur). Le Scat cat des Aristochats, il vient de là, il vient du jazz ;-) Des onomatopées, scandées avec rythme et mélodie, comme si la voix imitait le solo d’un instrument, un cuivre par exemple. C’est bête comme chou, mais pour que le résultat vaille la peine d’être entendu il faut être une sacrée bestiole.
Le scat ne pardonne pas les voix banales et révèle le sens de la musicalité. Pour bien scatter, il faut avoir du feeling. Et le feeling, Armstrong n’en manquait pas, lui à qui on accorde généralement d’avoir créé le scat par pur hasard durant un enregistrement en 1926. Ben ouais, déjà, ça nous rajeunit pas, d’ailleurs c’est l’heure de ma sieste. Sa complice Ella, comme vous pouvez le constater dans cette vidéo, était une tueuse, connue pour être la plus grande scatteuse de l’histoire.

 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.