vendredi 4 mars 2011

Tábortüznel (suite)

Szellõ zúg távol, alszik a tábor,
Alszik a tábor, csak a tüz lángol.
Rakd meg, rakd meg, jó pajtásom azt a tüzet,
Isten tudja, mikor látunk megint ilyet.

Szellõ zúgásnak fárad a hangja,
Kis falucskának szól a harangja.
Hallga, hallga, szól a harang : bim, bam, bim, bam,
Lelkünk mélyén kél rá visszhang : bim, bam, bim, bam.

La partition comporte une adaptation française de la chanson, mais ce n’est pas à proprement parler une traduction. Voici maintenant une traduction qui vous permettra de connaître le sens des mots principaux que vous chantez ; cela vous aidera d’une part à mieux mémoriser les paroles hongroises, et d’autre part à donner une interprétation mieux ajustée au texte.

Quelques repères :
Le camp : tábor
Le feu : tüz, tüzet, tüznel
La brise : szellõ
Ronronne : zúg
Murmure : zúgásnak
La cloche : harang, harangja
La voix : hangja
Écoutez : hallga

Feu [tüznel] de camp [tábor]

La brise ronronne [szellõ zúg] au loin [távol], tout le camp [a tábor] dort [alszik],
Tout le camp dort, seul [csak] le feu brûle [a tüz lángol].
Activez-le [rakd meg], activez-le, quel bon camarade [pajtásom] ce feu [tüzet].
Dieu sait [Isten tudja] quand nous reverrons [látunk] cela [ilyet].

La brise murmure [szellõ zúgásnak], elle est fatiguée, sa voix [fárad a hangja],
Au petit village [kis falucskának] : la cloche [a harangja] ;
Écoutez [hallga], écoutez la cloche [a harang] : ding, dong, ding, dong,
Au fond [mélyén] de nos âmes [lelkünk], elle fait écho [kél rá visszhang]: ding, dong, ding, dong.


Texte phonétique (selon les pupitres):
Soprane/Alti + Ténors
Alti + Basses (sans les mots rayés)
Sèleuzouk tâvol, âlcik â tabôr,
Âlcik o tabôr, tchâk â tuz langôl.
Râg mèg, râg mèg, yo pâytachom, âst a tuzet,
Ichten toudiâ, mikor latoung meguint iyet.
Sèleuzouk ---------------------------------
----------------------------------------------
Râg mèg, râg mèg, pâyta châst a tuzet,
Ichten toudiâ, mikor latoung meguint iyet.
Sèleuzounk-gachnâk farâd â hâng yâ,
Kich fâloutch kanâk soul â hârâng yâ.
Hâllgâ, hallgâ, soul â hârâng : bim, bam, bim, bam,
Lelkunk miyén kiél ravishâng : bim, bam, bim, bam.
B = Bim---  T = Bim-bam, bim-bom,  
B = Bom--   T = Bim-bam, bim-bom
Bim-bam, bim-bom, bim-bam-bom,
Bim-bam, bim-bom, bim-bam-bom.



Sur You tube

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.