mardi 17 décembre 2013

Comment apprendre ses chants ? (3 : La segmentation d’un chant)



En fait, que l’on utilise ou non des moyens informatiques, il y a des éléments incontournables pour l’apprentissage d’un chant ; évoquer la technique informatique est toujours intéressant, même si on ne l’utilise pas soi-même, car c’est une bonne occasion de nous faire prendre conscience que l’apprentissage d’un chant ne peut se faire, de toute façon, qu’en pratiquant sa segmentation.
En effet, même si le fichier son que l’on écoute pour apprendre se présente comme une séquence continue plus ou moins longue, on ne peut imaginer apprendre précisément tout l’ensemble sans devoir, à diverses reprises, concentrer son attention sur des passages particuliers que l’on peut appeler des segments ou des phrases. Ces segments c’est au chanteur de les définir pour son propre usage : il doit isoler ces passages au moins mentalement, et oublier tout le reste, le temps pour lui de les répéter autant que nécessaire. Certes, par habitude, il sera tenté d’une part de commencer son chant au début et d’autre part de le poursuivre jusqu’à la fin ; mais avec un petit effort il arrivera à démarrer une phrase située en plein milieu du morceau et à s’arrêter à la fin de cette phrase ; puis à répéter seulement ce passage-là, autant qu’il le faudra. Que le choriste observe comment le chef de chœur s’y prend, pendant une répétition, pour isoler tel ou tel passage et comment cela permet de résoudre assez rapidement toutes sortes de problèmes.
On n’y pense pas assez : l’apprentissage d’un morceau – même si beaucoup de difficultés rencontrées au premier abord sont vite oubliées – nous fait rencontrer de prime abord une ribambelle de petits problèmes. Il faudrait se redire ce précepte de Descartes (énoncé dans un tout autre contexte, mais toujours en recherche de méthode) : diviser chacune des difficultés que j'examinerai en autant de parcelles qu'il se pourra et qu'il sera requis pour mieux les résoudre. En musique comme ailleurs, on ne résout les difficultés qu’une à une ! La principale question devient alors : comment isoler mes difficultés ? et aussi comment les hiérarchiser ? Là encore c’est au chef de chœur de montrer le chemin ; mais c’est aussi au choriste, peu à peu, d’apprendre à travailler avec méthode.
En bref : si vous voulez travailler avec méthode, cherchez d’abord à segmenter vos chants et à travailler séparément chaque segment. Évidemment cela semble plus rébarbatif que d’écouter ou de chanter le morceau dans son entier ; mais lorsque vous maîtriserez vraiment bien chaque partie, alors vous serez récompensés en ayant le plaisir de tout chanter d’affilée sans aucune hésitation.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.