mardi 4 mars 2014

Comment apprendre ses chants ? (§7 Le danger des automatismes)


Il faut commencer par apprendre son chant avec les moyens dont on dispose. La plupart des choristes amateurs n’ont pas appris le solfège – qu’ils évitent malgré tout de dire « – Je ne connais pas la musique » : cela n’a rien à voir ! Leur point de départ ne sera donc pas d’abord la partition mais un enregistrement de travail qu’ils s’évertueront à apprendre plus ou moins par cœur. Attention : c’est là qu’un grand danger les guette. En effet, à force d’écouter et de répéter machinalement ce qu’ils auront entendu, ils vont pouvoir acquérir un certain nombre d’automatismes. Certes personne ne peut chanter sans passer par l’acquisition d’automatismes ; néanmoins il ne faudrait pas non plus que, pour autant, leur chant se réduise à un pur automatisme ! Si c’était le cas, ils n’arriveraient jamais à ajuster leur production ni à celle des autres choristes, ni aux inflexions permanentes que réclame le geste du chef de chœur ; ajoutons : ni à une exigence fondamentale de la musique qui est de manifester l’expression d’une liberté. Or nous avons bien vu dans le §6 que le choriste doit toujours être prêt à corriger son chant, au moins à l’adapter à une situation présente toujours nouvelle, toujours inédite.
Il faut donc certes tendre à connaître son chant autant que possible par cœur – mais encore faut-il s’entendre ici sur la notion de « par cœur » ! Le risque est en effet de confondre le par cœur avec un automatisme sur lequel on ne pourrait plus avoir aucune prise. Non : chanter par cœur, cela ne doit pas être chanter de façon automatique, c’est-à-dire sans jamais n’avoir de prise sur les divers éléments que l’on peut distinguer à l’intérieur d’un chant, sans n’avoir jamais de repères précis et, en fin de compte, sans n’être véritablement conscient à aucun moment de ce qu’on chante précisément.
Le choriste doit donc être bien conscient de son chant et ne pas le laisser s’échapper de lui et comme malgré lui. Comment ? En se donnant des repères.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.