samedi 22 novembre 2014

Dans le chant, l’important c’est avant



Le silence qui précède le chant,
N’oublie pas, chanteur, c’est déjà du chant !
Pour trouver la bonne direction
Le secret, toujours, c’est la préparation !

Si tu n’ouvres pas le fond de ta gorge
On pourrait bien croire que quelqu’un t’égorge !
Longtemps à l’avance tu dois bien penser,
Dans cette béance, ta phrase lancer.
Loin dans des entrailles vas donc la chercher,
Et ton souffle au bout pourra la mener.

Le silence qui précède le chant
Remplis-le toujours de respiration ;
Prends le temps qu’il faut pour l’inspiration ;
Ce moment précieux c’est déjà ton chant.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.